Emission du

Résumé

Bonjour à tous et bienvenue pour une nouvelle escapade de Petitrenaud. C’est dans le 14ème arrondissement de Paris que nous retrouvons notre invité Christian Vabret. Christian Vabret, vous le connaissez, meilleur ouvrier de France en boulangerie, boulanger émérite, fondateur de l’Ecole Française de boulangerie située à Aurillac il vient aujourd’hui d’ouvrir son « académie du pain » rue d’Alésia. 26mn de balade en sa compagnie où il va nous faire découvrir son quartier et ses artisans.
 

Nous le retrouvons chez Christophe Hantz au « Vaudésir ». A cette heure on tranche les belles charcuteries maison et les fromages du Cantal. St Nectaire, bleu… viennent directement de la fromagerie Condutier à Pierrefort dans le Cantal. Ici tout est fait maison, les terrines, les desserts… un plat du jour unique à 8euros, une cuisine simple et traditionnelle. L’après-midi les habitués viennent « taper la belote » Voici un bistrot convivial comme on les aime tant.

Chez Frédéric Chalette à « l’ordonnance » on se régale de ris de veau aux girolles et purée de petits pois arrosés d’une sauce madère et porto hum ! on vous assure que nos papilles sont en éveil.

Nous rejoignons l’Académie du pain : une devanture 1900 avec des menuiseries Napoléon III, des peintures à la feuille d’or réalisées par des artisans pour un cadre cosy et traditionnel.

Ici les pains : traditions, céréales, miche… là les viennoiseries hum ! Les odeurs de pains aux chocolats, ici les gâteaux paris-brest, éclairs, religieuses… tout est beau et bon et préparé dans le plus pure respect des produits et de l’artisanat.

Côté « salon de thé » nous croisons Claude Meinier, boucher à Aurillac et nous nous installons en sa compagnie pour goûter les jambonneaux  en croûte à la gentiane ou encore à la moutarde de Charroux  bonheur assuré !

Christian Vabret est un adepte des soupes il a la bonne idée de nous servir une soupe dans un pain de seigle évidé : des couches successives de fromage de cantal puis de pain de seigle arrosés d’une soupe à l’oignon et rehaussé d’une cuillère de crème. Voici maintenant la soupe de châtaignes servie dans un pain spécial foie gras… il ne reste plus qu’à déguster bravo l’artiste.

On ne peut quitter le quartier sans saluer Jean Michel Babin le patron de « sacrés vins dieux » Ce caviste passionné est généreux dans l'âme. Il nous visiter sa belle boutique qui regorge de trésors Jean-Michel aime partager son savoir la clientèle y retourne volontiers, comme l'on visite un ami. Chez lui on croise Jean-Baptiste Caillau, éleveur d’escargots dans le Perche, on en profite pour découvrir quelques-unes de ses spécialités.

C’est ici que se termine notre balade dans le 14ème arrondissement de Paris, merci Monsieur Vabret, rendez-vous dans quelques jours pour une nouvelle escapade en compagnie de Jean-Luc Petitrenaud.